Voyance Amour Belline

Le Futur vous tend les bras

0892 22 20 22
Voyance par Téléphone

Spiritisme

Consultation avec un spirite amateur

Dans quelles conditions avez-vous commencé à pratiquer le spiritisme ?

Quand j'avais 14-15 ans ! J'étais en pension à l'époque, chez les pères Jésuites, et un soir après extinction des feux, nous nous sommes retrouvés dans une chambre, quelques copains et moi, pour tenter de rentrer en contact avec l'au-delà. C'était à ce moment plus un jeu d'adolescents que quelque chose de très sérieux, et en plus, c'était provoquant de vouloir parler à des "esprits" dans un lieu où vous êtes plutôt censé communiquer avec Dieu.

Et alors, comment s'est passée cette première séance ?

J'en garde un souvenir amusé, et en fait ça avait marché très rapidement. Il faut dire que parmi mes petits camarades, il y avait de fervents pratiquants qui se réunissaient régulièrement. À force, d'ailleurs, il y avait un rituel. Les lettres étaient conservées précieusement pour les réutiliser pour d'autres séances. On se réunissait à 5 ou6, pas plus, à la bougie, et c'tait presque toujours le même qui posait les questions. Quand vous vouez ça pour la première fois, ça vous amuse et puis après vous vous prenez au jeu. En plus, c'est une bonne occasion pour se rassurer sur des sujets de première importante, tel que "vais-je sortir avec cette fille là ?" ou alors pour la forme, "vais-je avoir mon bac cette année ?".

Comment se déroulait une séance exactement ?

C'était simple. On s'asseyait tous en rond sur le sol. On allumait une bougie pour avoir l'ambiance qu'il faut. On disposait des lettres en cercle, un verre retourné au milieu. On posait nos index sur ce verre, et, plongés dans une grande concentration, on attendait que l'esprit accepte de venir parmi nous. À la première vibration du verre, celui qui avait été désigné comme meneur posait des questions plus générales qui nous permettaient par exemple de savoir si on était en conversation avec un esprit "farceur" ou bien Napoléon.

Le verre, c'est la seule expérience que vous ayez eue ?

Non, je me suis essayé aussi à la table tournante, deux ou trois fois. Ça aussi, c'est surprenant. Je me souviens particulièrement d'une soirée avec mes parents et des amis où nous avons fait bouger le guéridon. On était cinq, mains jointes autour de la petite table, et au bout de 5 minutes environ, le guéridon a craqué et vibré légèreent. J'ai alors posé la question "Esprit es-tu là ?..." et la table a frappé un coup sur le sol. Ce qui voulait donc dire que l'on était bel et bien en contact avec un esprit. Je ne me souviens plus réellement ce que l'on a demandé par la suite, mais un détail quand même : la table, en se déplaçant sur le parquet et en bougeant sur un pied, nous a amenés jusqu'à l'entrée de la pièce. Arrivée dans le couloir, elle s'est arrêtée net.

Et alors vous y croyez ?

Pour le verre, il peut y avoir quelques copains plaisantins qui poussaient légèrement avec leur doigt pour que ça bouge. Pour la table en revanche, je vois une autre explication. On sait que l'on n'utilise pas toutes les capacités de notre cerveau. Avec de la méthode et de la concentration, on pourrait, paraît-il faire bouger des objets par simple action de notre pensée. Je pense que pour une séance de spiritisme, c'est un peu ce qui se passe. L'addition de nos pensées concentrées sur le même guéridon fait bouger la table au même moment. Bien sûr, cette explication remet en cause le principe du spiritisme. Mais même réussir à faire bouger une table par la pensée, ça reste magique !

← Spiritisme - le verre parleur